FOIRE AUX QUESTIONS

Une synthèse des questions qui nous ont été posées :

Ne faut-il pas être un lieu de patrimoine ‘mis en danger’ pour être inscrit?
En totale collaboration avec les pays qui ont librement choisi de s’intégrer à ce programme de l’UNESCO, « World Heritage » a entrepris de recenser et de valoriser des biens culturels et naturels représentatifs de la richesse et de la diversité de nos civilisations et de la terre qui les porte. Loin d’être un refuge de « chefs-d’œuvre en péril », il s’agit de l’inventaire d’un « trésor mondial ».

La ville de Tournus n’est pas riche. Combien coûte ce projet?
Personne n’est en mesure d’évaluer de façon crédible le temps et les moyens nécessaires à l’élaboration du dossier. Nous n’avons jamais envisagé que la charge du financement incomberait à la ville de Tournus ! Pour l’instant, l’association bénéficie d’une subvention du conseil général, des cotisations de ses membres et de l’aide de premiers sponsors. À nous – à nous tous – de susciter l’adhésion et l’implication du plus grand nombre de partenaires institutionnels et privés.

Pourtant, on parle d’un budget de 500.000 euros!
Bon, ‘on parle’ souvent sans réellement connaître les faits. À ce jour, nous savons seulement que l’église abbatiale en occupera le centre, mais nous ne pouvons présumer de ce que recouvrira exactement la proposition d’inscription, et donc d’en donner une quelconque évaluation.

Est-ce que Tournus veut faire la concurrence avec Cluny?
Pas du tout! Il y a ceux qui pensent que Cluny aurait un peu plus de chance d’être retenue par l’UNESCO car son influence a été considérablement plus imporante que celle de Tournus. Mais n’oublions pas notre incontestable privilège : l’exceptionnelle intégrité de Saint-Philibert, l’un des critères déterminants du programme UNESCO.

Peut-on coupler les deux sites pour avoir plus de chance d’être retenu?
À ce stade de la réflexion, aucune porte ne peut être fermée, mais les seules raisons du moindre coût et de la proximité géographique ne sauraient enrichir l’argumentaire d’un tel dossier. Notons aussi que les deux abbayes n’ont vécu aucune histoire commune !

L’association, travaille-t-elle toute seule?
Nos membres fondateurs sont médecins, professeurs de droit, experts financiers, artistes et enseignants de domaines artistiques, etc. Bien évidemment, le curé de la paroisse et le maire de Tournus y siègent de droit, et il va de soi que nous attendons beaucoup de leurs avis. Nous nous réjouissons également d’avoir parmi nous le vice président de l’association qui a obtenu l’inscription de la candidature des « Climats de Bourgogne » sau patrimoine mondial. Son expérience toute récente nous est précieuse. Les conseils amicaux et l’expertise de nombreuses personnes compétentes nous ont aussi permis d’évaluer au mieux nos ambitions.

Est-ce vraiment un but réaliste, cette inscription de l’abbaye de Tournus ?
Bonne question. L’Inscription de l’abbaye de Tournus est-elle réalisable ? Nous ne manquons pas d’éléments pour nous conforter dans cette idée. Sommes-nous raisonnables ? Nous nous sommes engagés de façon constructive, positive, optimiste… avec pour seule certitude que rien n’est jamais possible sans volonté d’entreprendre.

Comment arrive-t-on à se faire inscrire à l’UNESCO?
Pour répondre à cette question plutôt technique, nous vous invitons de vous rendre sur le site officiel de l’UNESCO, où tout est expliqué en détail.
Aujourd’hui, les difficultés techniques de constitution d’un dossier en bonne forme obligent à faire appel à un cabinet d’étude spécialisé dans cette démarche. Nous avons contacté la plus importante, qui nous a fait une offre de prestation en deux temps. Une première phase d’étude de faisabilité, suivie, le cas échéant, de la finalisation et de sa communication.

Quels seront les effets pour l’autonomie de la ville?
Une inscription de l’abbaye de Tournus sur la liste au patrimoine mondial de l’UNESCO n’oblige pas la ville à rester figée dans le temps ! Bien sûr, il y aura une obligation de préserver l’abbaye et son environnement. Mais cette obligation existe déjà ! La croissance économique ne peut pas être freinée par une inscription. Au contraire : la dynamisation du Tourisme ne peut avoir que des effets positifs pour l’économie locale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *